11-12-2017

Annonces illégales : la ville de Paris adresse une mise en demeure à Airbnb et ses concurrents


Parce que les services de logement de Paris ont comptabilisé pas moins de 1 400 annonces semblant illégales (dont un millier sur Airbnb), la ville adressait le lundi 11 décembre une mise en demeure à Airbnb ainsi qu’à quatre de ses concurrents, à savoir Abritel, Windu, ParisAttitude et Sejourning, pour que tous enlèvent de leur site les annonces illégales, sous peine de poursuites judiciaires.
Ces appartements et autres hôtels particuliers proposés à la location à l’année ne disposeraient en effet ni de déclaration, ni d’autorisation administrative.
Pour rappel, les propriétaires souhaitant louer leur logement sur une plateforme de location touristique sont obligés de s'inscrire auprès de la mairie de Paris et ce, depuis le 1er décembre 2017.


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel