18-01-2018

La Confédération des acteurs du tourisme s’oppose à la « surtaxion » des contrats courts


Alors que les discussions entre les partenaires sociaux sur la réforme de l’assurance-chômage sont en cours, la Confédération des acteurs du tourisme (CAT), qui regroupe 14 organisations professionnelles du secteur du tourisme, a écrit au Premier ministre pour lui faire part de son opposition à toute nouvelle surtaxation des contrats courts et de ses conséquences pour la compétitivité des entreprises du secteur.
En effet, la CAT indique dans son communiqué que les activités touristiques sont « par nature saisonnières, soumises à des cycles courts et à des pointes ponctuelles d’activité ». Tout « en favorisant la pérennité de l’emploi, les entreprises doivent s’adapter et recourir à des contrats courts afin de faire face à ces pointes d’activité ».
Pour les professionnels de la Confédération des acteurs du tourisme, l’environnement international fortement concurrentiel de la filière « rend le secteur vulnérable à toute augmentation du coût de la main d’oeuvre embauchée au moyen de contrats courts et crée un risque de dégradation de la compétitivité de nos entreprises et de la destination France. « Surtaxer les contrats courts ne les transformera pas en contrat à durée indéterminée (CDI) mais affaiblira la dynamique que les pouvoirs publics et les professionnels s’accordent à soutenir » souligne Roland Héguy, président de la CAT.


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel