31-03-2017

Un vrai « choc de complexification »


Le « choc de simplification » administrative annoncé par le Président de la République en 2013, censé faciliter la vie des citoyens et des entreprises, s’est transformé en une véritable usine à gaz. Illustration de cette incapacité chronique de l’administration à simplifier, la règle « Le silence vaut acceptation » qui s’est accompagnée de centaines d’exceptions, rendant le dispositif encore plus complexe, les entreprises devant désormais vérifier si leur situation relève ou non d’une exception !
Si certains pays ont obtenu des résultats en termes de simplification administrative (lire notre dossier page 34), la France semble condamnée à rester engluée dans cet univers kafkaïen qui asphyxie les entreprises et freine leur compétitivité. Que pensent les entreprises de ce « choc de simplification » ? Les hôteliers interrogés sont unanimes et mettent en avant un vrai « choc de complexification ».
Dans un autre registre, où sont les décrets d’application de la fameuse loi Lemaire ? Près de six mois après la publication de cette loi très attendue par les hôteliers pour rétablir une concurrence saine entre tous les acteurs de l’hébergement, rien de nouveau à l’horizon ! Qu’attendent les pouvoirs publics ? Où sont l’éthique politique et le respect de la loi alors qu’Airbnb vient de recruter l’ancien conseiller en communication d’Axelle Lemaire, Aurélien Perol. Autant de questions qui restent sans réponse pour les professionnels du secteur, qui attendent des solutions concrètes pour un secteur qui rappelons-le, représente l’un des premiers gisements d’emplois de France.

Francis LUZIN, Directeur de la publication


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel