23-11-2017

Plateformes de meublés touristiques : la ville de Paris demande au gouvernement des sanctions dissuasives


Le Conseil de Paris, organe législatif de la mairie, a voté la proposition soumise par Anne Hidalgo et l'équipe municipale pour demander au gouvernement de mettre en place des "sanctions significatives et dissuasives" à l'encontre des plateformes de meublés touristiques type Airbnb qui ne respectent pas la loi Lemaire.
Le conseil de Paris souhaite que le gouvernement inclut dans la future loi Logement des sanctions au civil "beaucoup plus élevées qu'au pénal", a indiqué Ian Brossat, adjoint au Logement de la maire de Paris.
La "clé de la régularisation, c'est la responsabilisation des plateformes", a ajouté l'élu à l'AFP.


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel