22-11-2017

Meublés touristiques : une rencontre internationale en mars 2018


En marge de la comparution en justice à Paris de deux loueurs, poursuivis par la location illégale de meublés, Ian Brossat, adjoint au logement de la ville de Paris a annoncé à l’AFP que la maire de Paris, Anne Hidalgo, souhaite organiser une rencontre internationale en mars 2018 pour peser davantage face aux plateformes collaboratives de locations de meublés touristiques de courte durée type Airbnb. « L'objectif serait de permettre un échange de pratiques" et de devenir "plus fort dans le rapport de force avec les plateformes", a déclaré Ian Brossat.
La ville de Paris cherche à réguler ce type de locations qui se développent au détriment du secteur hôtelier francilien, favorisent la spéculation immobilière, vident certains quartiers de leurs habitants et provoquent des désagréments quotidiens pour les autres. La direction du logement de la ville de Paris estime qu'environ 30.000 biens sont loués aux touristes de passage dans la capitale de manière permanente.

Depuis le début de l’année près d’1 million d’euros d’amende

Les saisines par la Ville de Paris à la justice se sont accélérées cette année, passant de 42 logements en 2016 à 196 en 2017. Le montant des amendes pour avoir dépassé les 120 jours de location de meublé autorisé par la loi Lemaire a également été décuplé : il a atteint 976.000 euros au 31 octobre, contre 100.000 euros sur l'ensemble de l'année 2016, selon Ian Brossat. Rappelons qu’un numéro d'enregistrement sera obligatoire à partir de décembre 2017 pour toute personne désirant louer son appartement sur une plate-forme numérique.

Airbnb va limiter la location de meublés à Paris

La plateforme de location de logements de meublés entre particuliers, Airbnb, critiquée pour "concurrence déloyale" par les acteurs du tourisme, a annoncé qu'elle allait instaurer une limite de 120 nuitées par an à Paris. « Airbnb, en tant qu’acteur responsable, a décidé de mettre en place la limite automatique de la durée annuelle de location des logements dans le centre de Paris pour favoriser un tourisme responsable et durable », indique le directeur d'Airbnb France, Emmanuel Marill dans un communiqué à l’AFP.


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel