Industrie Hotelière - 695 - Janvier/Février 2017

Conjoncture

Novembre 2016 : bilan nuancé pour l’hôtellerie française


Malgré une base de comparaison 2015 peu favorable, le mois de novembre n’a toujours pas marqué de véritable reprise de l’activité hôtelière en France. C’est de nouveau l’Île-de-France qui tire les résultats du mois à la baisse, les prix étant toujours en repli (surtout relativement à la période de la COP21), même si la fréquentation remonte. La province en revanche rebondit fortement, permettant au pays d’enregistrer un RevPAR en légère progression sur le mois.

La fréquentation repart à la hausse
Au niveau national, le Revenu par chambre disponible (RevPAR) en novembre est en hausse de + 1 % par rapport à la même période en 2015. Une hausse s’expliquant par un taux d’occupation en rebond de + 3,7 points compensant une baisse de - 5,1 % du prix moyen, pour s’établir à 81,90 euros.
En région, l’heure est en effet à l’embellie, avec un RevPAR en forte hausse de + 9,5 % par rapport au mois de novembre 2015. Cette hausse est portée par une forte remontée du taux d’occupation (+ 4 points) et une légère progression du prix moyen (+ 1,8 %). Tous les segments du secteur profitent de cette amélioration, et tout particulièrement la catégorie milieu de gamme. Rappelons toutefois que cette situation s’explique en grande partie par une année de base faussée, en raison des attentats survenus le 13 novembre 2015, qui avaient alors endeuillé le pays et fortement impacté l’hôtellerie dans tout le pays.

La province hors PACA affiche de bons résultatsMalgré ce facteur, à Paris, les indicateurs sont une nouvelle fois en baisse par rapport à la même période l’année dernière : le RevPAR enregistre une chute de - 6,3 % s’expliquant par une forte baisse du prix moyen (- 13,2 %), tandis que la fréquentation remonte : le taux d’occupation regagne + 5,5 points. Cette évolution est liée à la base de comparaison non seulement avec les attentats, mais aussi avec le calendrier événementiel de la capitale, qui avait soutenu les prix moyens en 2015, parfois au détriment de la fréquentation : après Bâtimat début novembre, c’est surtout la COP21 en fin de mois (et début décembre) qui avait entraîné une forte hausse des prix. Celle-ci ne s’est évidemment pas reproduite en 2016. Parallèlement, les prix sont depuis plusieurs mois déjà en recul structurel en Île-de-France, les hôteliers s’ajustant au niveau d’occupation actuel, bien plus faible que la norme de ces dernières années.Parce qu’elle était celle qui avait le plus bénéficié de la venue des chefs d’État en ouverture de la COP21 l’année dernière, l’hôtellerie haut de gamme est celle qui enregistre la plus forte baisse ce mois-ci, avec un RevPAR en chute de - 8,5 % (dû à un prix moyen en baisse de - 13,8 %). En revanche, les taux d’occupations sont globalement en hausse dans la capitale, tout particulièrement les hôtels milieu de gamme pour lesquels cet indicateur est en rebond de + 7,8 points. Sur les onze premiers mois de l’année 2016, à l’échelle de la France, le bilan reste cependant encore sinistré. Le RevPAR de l’Hexagone est en baisse de - 5,3 %, par rapport à la même période l’année dernière. Paris affiche un RevPAR en chute de - 15,3 % et l’Île-de-France hors Paris a également souffert (RevPAR en baisse de - 8,8 %). La région PACA, touchée par les attentats de Nice en juillet et qui a subi un net recul cet été, enregistre un repli de - 2,9 % de son RevPAR entre janvier et novembre 2016, mais il est à noter que la région est revenue dans le vert : le RevPAR y a progressé de 5 % en novembre, porté notamment par les bonnes performances de Cannes (et de la périphérie de l’agglomération de Nice-Cannes), où le RevPAR a augmenté de + 8 %, et la stabilisation de l’activité à Nice. En régions (hors Île-de-France), le RevPAR a ainsi progressé de + 2,7 % sur la période de janvier à novembre 2016, une hausse qui pourrait même s’amplifier à fin décembre. Le bilan de l’année reste donc nuancé, entre une hôtellerie francilienne qui a beaucoup souffert, la région PACA qui a vécu un trou d’air tragique, et une hôtellerie de province qui est engagée sur une tendance assez franchement positive.

 

 

MKG Group


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel