Hostelco

Industrie Hotelière - 703 - Décembre 2017

Résiliation anticipée d’un contrat d’apprentissage © santypan - Fotolia

Résiliation anticipée d’un contrat d’apprentissage


Un apprenti boulanger a été engagé en contrat d’apprentissage. D’un commun accord, le contrat d’apprentissage initial a été rompu plus de 8 mois après avoir débuté. L’employeur et l’apprenti avaient ensuite conclu un nouveau contrat de travail pour une durée déterminée de deux ans afin de permettre au salarié de continuer sa formation. Six semaines après, l’apprenti ayant refusé la proposition faite d’une rupture d’un commun accord avec effet le lendemain, l’employeur a saisi la juridiction...


Pour lire la suite de l’article, vous devez vous connecter ou vous inscrire.

>> Acces abonnes :

Mot de passe oublié ?


>> Inscription :

Inscrivez vous dès maintenant pour avoir un accès complet au site.



>> Acheter le numéro associé à cet article :

5.00€


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel