13-02-2017

Booking.com et ses pratiques commerciales : un sort en suspens


Le 10 février 2017, l’Autorité de la Concurrence a dressé un bilan des engagements de Booking.com sur ses pratiques commerciales vis-à-vis des hôteliers.
Malgré une audience du Groupement National des Indépendants (GNI), en décembre 2016, l’Autorité n’a pas su trancher concernant les engagements pris par la plateforme américaine au printemps 2015. Les raisons invoquées seraient le vote de la loi Macron et les suites des attentats de 2015, évènements qui auraient largement contribué à changer la donne.
Une déception pour le GNI, qui attend désormais la mise en place d’analyses plus approfondies. Pour cela, il faudra attendre les conclusions des travaux menés actuellement par l’Union Européenne, qui n’a toujours pas pris position.
En attendant, l’Autorité promet de « rester particulièrement vigilant » et de s’autosaisir en cas de dégradation de la situation concurrentielle.
Le GNI, déçu par l’absence de « mesures coercitives », reste cependant confiant dans la vigilance de l’Autorité. Le groupement précise qu’il n’hésitera pas à la prévenir de toute détérioration des relations entre les agences de voyages numériques et les hôteliers.


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel