10-05-2017

La Préfecture de Police renforce les mesures de sécurité à Paris


Conformément aux instructions du Gouvernement, la Préfecture de Police a présenté le 26 avril dernier son plan de protection des touristes pour 2017.
Dans un contexte de menace terroriste élevée, le ministre de l’Intérieur a présenté en mars 2017 son plan de relance du tourisme qui a fait depuis l’objet d’instructions ministérielles. Déclinant ainsi ces instructions, la préfecture de Police renouvelle et renforce, en 2017, son plan de protection des touristes autour de 3 axes comportant des mesures adaptées aux problématiques actuelles.

Sécurisation des principaux lieux fréquentés par les visiteurs étrangers :
De mi-juin à mi-septembre, sept zones touristiques de la capitale vont bénéficier de plusieurs nouvelles mesures sécuritaires comme la création d’un Groupe d’Action Touristique chargé de la lutte contre les infractions les plus dommageables pour les touristes, la création d’une Unité de Sécurisation Touristique sur le secteur Tour Eiffel / Trocadéro qui viendra compléter celle des Champs-Elysées et la création d’un Centre de Supervision Urbain dédié à l’exploitation des caméras de vidéo protection des sites touristiques, des aéroports, des transports en commun.

Renforcement du partenariat entre tous les acteurs institutionnels et privés :
La préfecture de Police conduira très prochainement des discussions avec l’ensemble des acteurs du tourisme afin de mettre en œuvre des « conventions de site » permettant notamment d’intensifier les relations avec les hôteliers et d’établir une stratégie de sécurisation des touristes étrangers en amont de leur arrivée. De même un « label sécuri-site » à destination des hôtels ou sites touristiques qui s’engagent pleinement dans un travail commun avec la préfecture au service de la sécurité des touristes va être mis en place.

Améliorer l’accueil, sur site, des touristes victimes d’infractions :
Lors de la prochaine période estivale, des policiers bilingues clairement identifiés et d’étudiants interprètes de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Inalco) seront chargés de faciliter les échanges avec les touristes étrangers notamment asiatiques. Afin d’éviter aux touristes victimes d’une agression ou autres méfaits d’avoir à se rendre au commissariat de police pour déposer plainte et de passer outre la barrière de la langue, la préfecture de police de Paris met en place de tablettes numériques disposant d’un module de traduction intégré, la prise de plainte directement sur le terrain et dans la langue du touriste. Cette innovation technologique permettra aux tourismes victimes d’une infraction de recevoir sur leur messagerie, une copie signée de leur plainte.

Source : Préfecture de Police de Paris Intervention du Préfet Michel Delpuech


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel