Industrie Hotelière - 694 - Décembre 2016

Au Grand Hôtel La Cloche MGallery by Sofitel. © La cloche Dijon

Hébergement

Comment bien choisir sa literie ?


Tout client souhaite passer une bonne nuit de sommeil réparatrice et les hôteliers en sont pleinement conscients. La literie constitue la pièce maîtresse de la prestation qui permet de fidéliser la clientèle. L’hôtellerie recherche donc le confort maximum et le meilleur rapport qualité-prix. Focus sur les tendances du marché.

« L’hôtelier vend une nuit de sommeil et il se doit de ne rien négliger sur les aspects de la literie, du matelas à l’oreiller », affirme Zlatan Milutinovic, chef de produit-acheteur de la partie Équipements et Services au sein de ProAchat, centrale de référencement pour l’hôtellerie indépendante. Aujourd’hui, l’hôtelier s’oriente de plus en plus vers des matelas fermes et offrant une assise moelleuse, afin de répondre à la morphologie la plus répandue parmi la clientèle. Il est conseillé de renouveler un matelas, tous les 8 ans au maximum. Selon sa perception du confort et du meilleur rapport qualité-prix, l’hôtelier peut opter pour des matelas en mousse polyuréthane (de moins en moins commercialisés), à ressorts, ou à ressorts ensachés (les plus répandus et vendus aujourd’hui), intégrant les nouvelles technologies. « Pour un sommeil de qualité, l’assise du matelas est primordiale. En outre, plus les ressorts sont nombreux, plus elle se révèle confortable », rappelle l’expert en la matière. Le choix d’un bon matelas réside également dans son épaisseur, de 22 cm minimum et côté dimension, la tendance sur le marché, c’est le matelas de 2 m de long et 1 m 60 de large minimum. Pour les hôtels à partir du 3 étoiles, la fourchette de prix varie de 300 € à 400 €(HT).

La tendance du surmatelas
Une autre tendance s’affirme, celle du surmatelas, d’une épaisseur minimum de 4 cm. « Depuis environ cinq ans, deux hôteliers sur trois optent pour le surmatelas afin de favoriser l’hygiène et pour une plus longue durée de vie du matelas. Il est, en outre, préférable de rajouter une alèse, jetable ou lavable, pour faire face aux problématiques du quotidien (taches, salissures…) », poursuit Zlatan Milutinovic, tout en insistant sur la nécessité de ne pas négliger les matelas-surmatelas anti-punaises de lit.
Concernant les sommiers lattes ou ressorts, qui jouent un rôle essentiel pour l’aération du matelas et le confort du client, l’heure est aux sommiers déco et design, avec des contours affinés, des matières et couleurs variées (cuir, daim…).

Une couette, comme à la maison…
Par ailleurs, l’hôtellerie s’oriente majoritairement vers la solution de la couette, car aujourd’hui trois foyers sur quatre possèdent une couette à la maison. Le client apprécie, en effet, de retrouver le confort d’une couette lorsqu’il est en déplacement. Son principal atout, c’est l’hygiène grâce à la housse de couette, tout à fait sécurisante pour l’hôtelier. Comment bien choisir une couette ? Elle doit déborder de 40 cm de chaque côté. La couette de mi-saison, garnie d’un duvet en fibres synthétiques, a le vent en poupe. « Elle est plus moelleuse et sa durée de vie s’avère plus longue. En outre, elle se lave à haute température », précise-t-on encore chez ProAchat.

Des oreillers à tout prix !
Une tendance se dessine également, en matière d’oreillers. Les plus vendus sont en fibres synthétiques, de forme carrée ou rectangulaire, et dans les dimensions 60 x 60 ou 45 x 70. La durée de vie d’un oreiller de bonne qualité n’excède pas deux à trois ans. Il est primordial d’investir dans des oreillers fermes, mais confortables, permettant d’avoir un alignement optimal entre la tête et le cou.
Au Grand Hôtel des Terreaux à Lyon (4* de 53 chambres), les matelas et surmatelas moelleux sont renouvelés tous les cinq à six ans, en raison du taux d’occupation élevé de 85 %. Les lits 180 x 200, présents dans 50 % des chambres, sont les plus demandés. « Les matelas Epeda, à ressorts ensachés, de 25 cm d’épaisseur de notre fidèle fournisseur Copirel à Limoges, sont fermes, mais confortables et pas trop lourds à manipuler. Les clients sont très satisfaits et certains souhaitent en acquérir pour chez eux », témoigne la directrice Estelle Baumann. Depuis 25 ans, la dirigeante Marie-Claude Bernard défend « l’hôtellerie à la française, avec draps et couvertures d’hiver et d’été, d’autant plus que d’après un sondage, sur dix clients, seulement deux souhaitent une couette ».

Exigences des clients, ergonomie au travail
Au Grand Hôtel La Cloche MGallery by Sofitel à Dijon (5*), anciennement Sofitel avec des lits MyBed, les couettes et oreillers MyBed du fournisseur Dumas ont été conservés : « Nous avions effectué un réassort il y a moins de deux ans, et en plus, ces produits offrent un très bon confort », précise Antoine Munoz, directeur. « Concernant les nouveaux matelas MGallery et les sommiers à lattes d’une hauteur de 17 cm, les avis des clients sont très positifs. Et certains nous demandent même le nom de notre fournisseur : Hotelys ! »
Quel que soit le type d’hôtellerie, la clientèle est exigeante et a droit à une bonne nuit de sommeil. Par exemple, le réseau Balladins a entrepris de rénover ses chambres 2 étoiles, entre 2016 et 2017, avec changement complet de la literie. « Les clients trouvaient les matelas de faible densité et d’une hauteur trop basse, d’où le choix d’une épaisseur de 18 cm et d’une hauteur de 62 cm. Pour les gouvernantes et femmes de chambres, la pénibilité est désormais moindre », assure Fabrice Beyer, directeur commercial et marketing. Privilégier l’ergonomie au travail relève, en effet, du bon sens lors du renouvellement de sa literie.

Quelques exemples tarifaires

Hôtellerie économique
» Matelas en mousse polyuréthane ou avec ressorts classiques :
   90 x 200 : 100 € à 180 € ; 160 x 200 : 200 € à 300 €
» Couette : 160 x 220 : 20 € à 30 € ; 240 x 220 : 25 € à 35 €
» Oreiller : 6 € à 8 €

Hôtellerie 4* et plus
» Matelas : 90 x 200 : 300 € à 350 € ; 160 x 200 : 450 € à 550 €
» Surmatelas (6 à 8 cm d’épaisseur) : 25 € à 40 €
» Couette en synthétique : 25 € à 60 €
» Oreiller : 7 € à 20 €

Source : données ProAchat, représentatives du marché.

Christel Reynaud


Articles liés

Zoom sur les nouveautés produits

> HOTELYSPour les hôtels 0 à 2 étoiles, une nouvelle collection de 4 modèles : les matelas Perfoam 20 et 24 by Dunlopillo avec cœur en mousse...


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel